Mieux connaitre les espèces exotiques envahissantes, c’est pouvoir anticiper les risques d’invasion et adapter les mesures de gestion.

objectifs

La Caraïbe insulaire abrite une biodiversité d’une exceptionnelle richesse et unique au monde, malheureusement soumise à de nombreuses menaces. Comme tous les écosystèmes insulaires, la biodiversité caribéenne est particulièrement exposée à la menace des espèces exotiques envahissantes. Parmi ces espèces, les reptiles ont reçu relativement peu d’attention de la part des scientifiques et des gestionnaires, contrairement à des espèces jugées plus spectaculaires, comme les mammifères ou les poissons lions. Cependant, plusieurs espèces de reptiles ont déjà envahi de nombreux territoires des Caraïbes, aux dépens des espèces autochtones. Le risque d’une invasion accrue ou de l’arrivée de nouvelles espèces invasives est de plus accentué par le commerce des reptiles exotiques, le trafic aérien et maritime entre les îles et avec le continent, ainsi que le tourisme de masse. De ce fait, il est urgent d’augmenter nos connaissances sur ces espèces et sur leur dynamique d’invasion, notamment pour pouvoir adopter des mesures de gestion adaptées.

 

Le projet MERCI, acronyme pour « Maîtrise des Espèces de Reptiles exotiques dans la Caraïbe Insulaire » (en anglais « Managing Exotic Reptiles on Caribbean Islands »), vise ainsi à compléter les connaissances scientifiques relatives à plusieurs espèces de reptiles exotiques invasifs : geckos, lézards anoles, tortues et iguanes. Il a également pour objectif de mettre en place des actions concrètes permettant la surveillance de ces espèces, leur gestion sur le terrain, et des mesures préventives plus efficaces dans le territoire des Petites Antilles (Guadeloupe, Dominique, Sainte Lucie, Saint Vincent et les Grenadines).

Nos projets de recherche 

Geckos exotiques envahissants

Dynamique d’invasion et impact des espèces de geckos exotiques envahissantes dans les Antilles françaises

Iguane commun

Renforcement du contrôle des populations d’iguane commun, Iguana iguana, dans trois îles des Petites Antilles anglophones

Tortues d’eau douce

Impact des tortues d’eau douce exotiques du genre Trachemys sur la biodiversité des milieux d’eau douce des Antilles françaises : implications pour la gestion des espèces.

Lezards anoles exotiques

Impact des lézards anoles exotiques dans deux îles des Petites Antilles anglophones 

Financements

Le projet MERCI est cofinancé par le programme INTERREG Caraïbes au titre du Fonds Européen de Développement Régional

 

0
Coût total du projet
Financements_1
Financements_2
0
Subvention FEDER

Porteurs et partenaires

Caribaea Initiative

Coordination générale du projet

Université de Bourgogne

Appui à l'expertise scientifique et à la formation des étudiants et des personnels techniques

Sainte Lucie

Department of Forest and Lands Resources Ministry of Agriculture, Fisheries, Physical Planning, Natural Resources and Co-operatives

Appui à la mise en place des activités de recherche, de gestion et de communication au niveau local

Université des Antilles

Appui à l'expertise scientifique et à la formation des étudiants et des personnels techniques

Office Français de la Biodiversité

Appui technique, lien avec les autorités administratives

Museum National d'Histoire Naturelle

Appui à l'expertise scientifique et à la formation des étudiants et des personnels techniques

Dominique

Forestry, Wildlife and Parks Division, Gouvernement

Appui à la mise en place des activités de recherche, de gestion et de communication au niveau local

Saint Vincent et les Grenadines

Forestry Department, Ministry of Agriculture, Forestry and Fisheries

Appui à la mise en place des activités de recherche, de gestion et de communication au niveau local

Comité scientifique

Le comité scientifique est composé des scientifiques et de représentants de l’ensemble des partenaires du projet. Son rôle est de veiller au bon déroulement du projet. C’est lui qui permet la mise en place de méthodologies adaptées, l’analyse des résultats et leur valorisation. Le comité scientifique assure aussi la formation académique de certains participants (étudiants en master et en thèse, personnels techniques).

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du projet est composé du Président, du Directeur des programmes, de la secrétaire administrative de l’association, et de la responsable de la communication de Caribaea Initiative, ainsi que des gestionnaires désignés par chacun des autres partenaires. Il a pour rôle d’assurer la bonne exécution du projet, en assurant notamment la gestion et la coordination des finances et des activités de communication.

Découvrir les reptiles invasifs des Petites Antilles

Espèces

Trachémyde de Stejneger

Télécharger la fiche (PDF)...

Lire la description Ouvrir le PDF

Espèces

Tortue de Floride

Télécharger la fiche (PDF)...

Lire la description Ouvrir le PDF

Espèces

Pelusios castaneus

Télécharger la fiche (PDF)...

Lire la description Ouvrir le PDF

Espèces

Gecko nain

Télécharger la fiche (PDF)...

Lire la description Ouvrir le PDF

Espèces

Typhlops brame

Télécharger la fiche (PDF)...

Lire la description Ouvrir le PDF

Espèces

Iguane commun

Télécharger la fiche (PDF)...

Lire la description Ouvrir le PDF

Dernières actualités

Martinique : trois semaines de mission pour étudier les tortues d’eau douce

Les tortues d’eau douce ont beau sembler inoffensives, certaines espèces n’en sont pas moins...

A la poursuite des anoles : Récit d’une mission en Dominique

C’est une nouvelle mission qui s’achève en Dominique. Une mission scientifique, mais aussi une...

Présentation du projet MERCI